Drogués, fainéants..."Nuit debout" vu par la droite et l'extrême-droite

par LeHuffPost

"Rien dans le cerveau" pour Nicolas Sarkozy, "usage excessif sur les capacités cérabrales" pour Guillaume Larivé (Les Républicains), voire "pustule fascisant" chez Floriant Philippot : la droite et l'extrême-droite sont en verve lorsqu'il s'agit de parler de la "Nuit debout", comme le montre la vidéo en tête de cet article.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.