Don du sang : homos et hétéros pas (encore) sur un pied d'égalité

par LCP

Les socialistes ont proposé jeudi de supprimer la période d'abstinence obligatoire d'un an pour que les homosexuels puissent donner leur sang. Une partie de la droite, La France insoumise ainsi que le MoDem ont soutenu la mesure. Mais pas La République en marche, qui a préféré suivre la position de la ministre de la Santé. Agnès Buzyn a toutefois promis de "retirer ce critère" avant la fin de l'année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.