Dialogue entre le Président et les parlementaires lors du Congrès : un changement de régime pour la Ve République ?

par LCP

Lundi à Versailles, Emmanuel Macron a annoncé une modification de la Constitution pour permettre au président de la République d’écouter et de répondre aux parlementaires lors du prochain Congrès. L'amendement n'a pas encore été déposé dans le projet de loi de révision constitutionnelle, actuellement en débat en séance publique à l’Assemblée nationale. Quelle portée cette modification pourrait-elle avoir sur la Ve République ? Éléments de réponse avec Sophie Béchir.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU