Des permanences de députés LaREM sont prises pour cibles après l'adoption du CETA

par BFMTV

Les permanences de députés LaREM, cibles de la colère des anti-CETA. Au moins huit cas de permanences d'élus LaREM prises pour cibles ont été recensés depuis l'adoption du CETA, mardi 23 juillet, à l'Assemblée nationale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.