Départementales : en danger dans l'Essonne, la gauche obligée de se rassembler

par LCP

L’Essonne pourrait basculer à droite lors des prochaines élections départementales. Une première depuis 1998. Alors, dans tous les cantons, le Parti socialiste a décidé de s’allier aux verts et aux radicaux. Il fait également liste commune avec le Parti communiste dans 8 des 21 cantons du département.

Jérôme Guedj, le président PS sortant du conseil général, justifie cette stratégie de rassemblement à gauche : "Il faut hiérarchiser les priorités, on peut avoir des débats (…) Mais la question est ’est-ce que l’on veut garder une majorité de gauche ?’"

La droite, menée par Georges Tron, axe sa campagne sur les finances locales. Mais ses concurrents pointent du doigt l’ancien secrétaire d’Etat, renvoyé aux assises pour viol et agression sexuelle. Georges Tron dénonce pour sa part un complot du FN, instrumentalisé par le PS.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.