Démission du chef d'état-major: pourquoi la ministre des Armées reste-t-elle silencieuse ?

par BFMTV

Le chef d'état-major des armées, Pierre de Villiers, a démissionné, ce mercredi, après une vive polémique avec Emmanuel Macron sur le budget de la défense. Il a été remplacé par François Lecointre. Les réactions à cette démission ont été nombreuses mais Florence Parly, ministre des Armées, est pour le moment silencieuse. Pour Jannick Alimi, rédactrice en chef adjointe au service politique du Parisien, ce silence signifie "qu'Emmanuel Macron a la main". "Florence Parly a été secrétaire d'État au Budget entre 2000 et 2002. Elle a cette culture budgétaire et financière qui irrite les militaires et l'armée", a-t-elle ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.