Déchéance de nationalité: la stratégie de François Hollande

par BFMTV

À la suite des attentats du 13 novembre, François Hollande avait annoncé, devant le Congrès, son intention de mettre en place la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux. Une initiative fortement décriée par la majorité. Mais en vue de 2017, François Hollande compte prendre l'opinion publique à témoin et obliger la droite à le soutenir sur certains sujets. Une stratégie qu'il a déjà utilisé pour la loi Macron, décriée à gauche. François Hollande souhaite se poser comme un rassembleur. L'unité nationale est martelée par le gouvernement à 16 mois de l'élection présidentielle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.