Jérusalem : risque d’embrasement au Proche-Orient après l’annonce de Donald Trump

par LCP

Depuis mercredi la communauté internationale, très inquiète, a dénoncé la déclaration du président des Etats-Unis reconnaissant Jérusalem comme la capitale de l’Etat d’Israël, et le futur déménagement de l’ambassade américaine. Le mouvement palestinien Hamas a appelé jeudi matin à l’Intifada. Une réunion d'urgence du conseil de sécurité de l'ONU a été demandé. Les derniers développements avec Géraldine Bavoillot.

 
0 commentaire - Jérusalem : risque d’embrasement au Proche-Orient après l’annonce de Donald Trump
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]