CVR: Refonder le capitalisme : une utopie ?

par LCP

Le 15 novembre prochain aura lieu à Washington le sommet du G20, consacré à la réforme du système financier international. Nicolas Sarkozy6272962732 s’est déjà entretenu lundi 3 novembre avec les principales confédérations syndicales françaises, tandis qu’une réunion préparatoire réunissant les chefs d’état de l’Union européenne a eu lieu le 7 novembre.

De leur côté, Bernard Accoyer4025262901,63002,64615, Président de l’Assemblée nationale, et Gérard Larcher6664063619,66641,66642,66643,66644,66645, Président du Sénat, ont installé le 29 octobre un groupe de travail sur la crise financière internationale. Ce groupe, co-présidé par Didier Migaud4025664009,64010,64011,64012, Président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, et Jean Arthuis6664666647,66648,66649,66650,66651,66652,66653, Président de la Commission des finances du Sénat, est composé de douze députés et douze sénateurs, et a pour mission d’apporter une contribution parlementaire à la position de la France dans le cadre du G20.

Ce sommet va-t-il consacré un nouveau "Bretton Woods", qui après la seconde guerre mondiale, avait redessiné les lignes du système financier mondial ?

Quelles seront les propositions du FMI, ses pouvoirs en sortiront-ils renforcés ?

Le G8 est-il prêt à opérer une véritable redistribution des cartes avec les pays émergents, et peut-on réellement espérer une réponse commune à la crise financière ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.