Corse : Macron affiche sa fermeté face aux revendications des nationalistes

par LCP

Jeudi à Bastia, Emmanuel Macron a fermé la porte à de nombreuses revendications des nationalistes. Pas de co-officialité de la langue corse, ni de statut de résident, seule une référence à la Corse pourrait intégrer la Constitution. C'est le seul geste politique consentit par le chef de l’Etat face aux revendications des autonomistes et indépendantistes corses. Les principaux enseignements avec Nathalie Guillouard.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU