Contrôles au faciès: pour Erwan Guermeur (Unité SGP Police FO), "les policiers se sentent lâchés par le président"

par BFMTV

Après les propos d'Emmanuel Macron sur les contrôles au faciès, Erwan Guermeur, secrétaire départemental Unité SGP Police FO 93, "les policiers se sentent une nouvelle fois lâchés par le président de la République".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.