Contrôle de l'état d'urgence : "Arrêter l'état d'urgence ne sera pas synonyme d'une moindre protection", selon Urvoas

par LCP

Mercredi matin, le président de la commission des lois Jean-Jacques Urvoas a réalisé un nouveau point d’étape du contrôle parlementaire de l’état d’urgence. Le député socialiste a évoqué un "essoufflement" des mesures de police administrative, semblant ouvrir la porte à la fin de l’état d’urgence. Interpellé à ce propos par l’opposition, il a toutefois précisé qu’il ne "plaide pas pour sa levée aujourd’hui".

3021 perquisitions administratives

Le député du Finistère a donné de nouveaux chiffres, transmis la veille par le ministère de l’Intérieur : 3021 perquisitions administratives ont eu lieu depuis le début de l’état d’urgence le 14 novembre 2015, et 381 assignations à résidence.

Mais l’usage des perquisitions administratives a été "con

Vos réactions doivent respecter nos CGU.