Conseil européen suspendu: pour Amélie de Montchalin, "on est otages de luttes partisanes et de petits accords entre amis"

par BFMTV

Invitée de BFMTV ce lundi soir, la secrétaire d'État chargée des Affaires européennes, Amélie de Montchalin estime que la France est "otage de luttes partisanes et de petits accords entre amis", après la suspension du Conseil européen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.