Congrès du PS : quatre motions en lice, un gouvernement qui prône une «majorité stable»

par Libé Zap

Un Parti socialiste «fort», «stable» et «uni». Telle est la volonté du gouvernement en ce jour de vote interne. Jeudi soir, quelque 130 000 militants socialistes vont départager les quatre motions proposées par les élus socialistes. Parmi elles, celle proposée par l’actuel Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, soutenue par la quasi-totalité du gouvernement.

«Je veux rassembler tout le monde», a-t-il encore affirmé à quelques heures du vote, estimant qu’une majorité faciliterait le rassemblement. Jean-Christophe Cambadélis sait qu’il peut compter sur le soutien du ministre des Finances et des Comptes Publics, Michel Sapin, ainsi que le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, et le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux.

Michel Sapin a défendu le Premier secrétaire actuel mercredi soir sur LCP, expliquant que «le Parti socialiste a besoin de force». Une «force» qu’il semble retrouver dans la motion A, celle de Jean-Christophe Cambadélis. Stéphane Le Foll constate de son côté que le gouvernement doit être soutenu. «Pour certains, soutenir le gouvernement devient un problème. Non, c'est une condition de la réussite pour tous», a-t-il martelé. Le soutien, c'est également ce qui importe au député socialiste, Bruno Le Roux. «C'est la motion conduite par le Premier secrétaire qui soutient la politique mise en oeuvre par le gouvernement», a-t-il assurée sur France Info.

Un soutien qui n'est pas prêt de ravir le député frondeur Christian Paul. Soutenu par l'aile gauche du PS, le député entend bien changer la ligne économique du parti. «Les militants socialistes souhaitent que les choses changent.»

Le vote se déroulera de 17 heures à 22 heures dans les 3 200 sections socialistes du pays. A l'issue de ce scrutin, dont les résultats seront connus vendredi, les deux motions en tête seront votées au second tour le 28 mai. L'élu qui porte la motion majoritaire sera nommé Premier secrétaire du parti. Une victoire de la motion A serait un moyen pour le gouvernement d'asseoir sa légitimité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.