Concert du rappeur Médine au Bataclan : Collomb plus offensif que Philippe

par LCP

Dans l'attitude et le choix des mots, le ministre de l'Intérieur s'est montré mercredi plutôt hostile à la présence de l'artiste sur la scène parisienne et se dit "prêt à prendre ses responsabilités". Interrogé la veille au Sénat sur le même sujet, Édouard Philippe a promis d'abord de faire respecter "et la liberté d'expression et la loi".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.