Comptes de campagne invalidés : l'UMP dans le rouge

par LCP

Le conseil constitutionnel a rendu sa décision : les comptes de campagne de 2012 de Nicolas Sarkozy ne sont pas exacts. L’UMP ne sera donc pas remboursée des 11 millions d’euros auxquels elle aurait pu avoir droit. Nicolas Sarkozy a immédiatement annoncé qu’il démissionnait du conseil des Sages.

Le point avec Marion Lefebvre

Vos réactions doivent respecter nos CGU.