Comment Macron a écarté NKM du gouvernement

par 6MEDIAS

Alors qu'elle vient d'annoncer son retrait de la vie politique pour un poste dans le conseil à New York, Nathalie Kosciusko-Morizet avait pourtant une tout autre ambition il y a quelques mois encore. Selon les confidentiels de RTL, en mai dernier NKM aurait fait des pieds et des mains pour entrer au gouvernement, mais pas à n'importe quel poste. L'ancienne ministre de Sarkozy aurait posé ses conditions : c'est Matignon ou rien. Une requête balayée par Emmanuel Macron, quelques jours avant la défaite de NKM aux Législatives face à un candidat La République en Marche.Si pour certains, elle a "mal manoeuvré" en conservant l'étiquette LR, pour d'autres, la raison de sa mise à l'écart est bien plus évidente. "En réalité, Emmanuel Macron ne lui fait pas confiance parce qu'elle est une vraie politique. Regardez la composition de l'actuel gouvernement : personne n'est en mesure de faire de l'ombre au chef de l'État et ceux qui pouvaient présenter un risque éventuel ont été écartés", explique au Figaro un conseiller de droite.Toujours conseillère de Paris, NKM devrait cependant quitter son poste d'ici l'été pour se consacrer pleinement à sa nouvelle vie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU