"Comme un malheureux" : révélations sur la nouvelle vie de Jérôme Cahuzac

par 6MEDIAS

Jérôme Cahuzac ira-t-il en prison ? L'ancien ministre du Budget devrait être fixé sur son sort le 15 mai prochain. En attendant le verdict, c'est en Corse qu'il a décidé de se cacher. "Il vit avec son chien, tout seul comme un malheureux. Il me dit qu'il court, qu'il lit, qu'il fait de la pêche sous-marine et du vélo", explique à Paris Match le président du groupe La République en marche au Sénat François Patriat. Seul réconfort, sa compagne, spécialiste en immobilier de luxe à Paris, viendrait parfois lui rendre visite selon le magazine. Un soutien bienvenu pour celui qui préfère s'occuper de sa mère souffrant de "quelques soucis de santé" plutôt que de multiplier les sorties, devenues trop risquées pour lui. "Il est venu dîner à la maison, parce qu'il n'aime plus sortir au restaurant. Les gens l'agressent", raconte à Paris Match l'avocat Francis Szpiner. "Il ne peut pas aller au cinéma sans qu'un gars essaie de lui mettre la main dans la figure", précise un proche au magazine. Jérôme Cahuzac tente de se reposer loin du tumulte des affaires sur l'île de beauté, mais cela reste très compliqué, notamment pour retravailler. "Dès que vous le faites travailler, vous êtes dans le collimateur de la police. Comme si une espèce de fatwa pesait sur lui", révèle un proche du dossier à Paris Match qui raconte que l'ancien ministre aurait fait dans le plus grand secret des missions humanitaires pour des ONG qui lui auraient fait signer un accord de confidentialité. "Je ne suis plus rien, je suis mort", aurait selon Paris Match déclaré le principal intéressé à son ami François Patriat.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU