Claude Bartolone estime que la limite de 3% du déficit public est "absurde".

par LCP

La limite de 3% de déficit public inscrit dans les critères de Maastricht est contestée. Le président de l'Assemblée Nationale, Claude Bartolone, trouve que cet objectif a un côté "absurde". Le gouvernement maintient l'objectif, les députés UMP soutiennent la mesure.

Elisa Bertholomey

Vos réactions doivent respecter nos CGU.