Claude Bartolone : "Ces marionnettes de la tyrannie ont voulu abolir la France des Lumières"

par LCP

Ils ont respecté une minute de silence. Les députés ont rendu hommage, mardi dans l’Hémicycle, aux 17 victimes des attaques terroristes de la semaine dernière.

"Des êtres humains transformés en automates de la mort ont assassiné des journalistes, des policiers, des citoyens", a déclaré en préambule le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone. "Ces marionnettes de la tyrannie ont voulu abolir la France des Lumières, dont nous sommes les représentants, les héritiers, les garants."

A l’issue de son discours, les députés ont spontanément entonné la Marseillaise. Une première dans l’histoire provenant d’un hémicycle entier.

Les présidents de groupe vont ensuite prononcer un discours avant une déclaration solennelle de Manuel Valls.

Plus tôt dans la journée,

Vos réactions doivent respecter nos CGU.