Cinq cas de journalistes expulsés par des politiques

par Libé Zap

Journalistes et politiques ne font pas toujours bon ménage. Mais de là à provoquer la colère des élus... Pourtant, il est des fois où les hommes politiques s'emportent et laissent à invectiver, insulter, repousser, voire molester des journalistes. Le dernier cas en date remonte à mardi : Donald Trump a demandé à un de ses gardes du corps d'évacuer un présentateur un peu trop récalcitrant. Plus grave encore, le cas de Bruno Gollnisch. Le 1er mai, il n'a pas hésité à frapper la caméra et un journaliste du «Petit Journal» lors du traditionnel rassemblement du Front national place de l'Opéra à Paris. Florilège.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.