Christian Paul refuse de prendre «des leçons de socialisme» auprès de Cambadélis

par libezap

Climat tendu, au sein du Parti socialiste. Dans un communiqué de presse publié lundi, le premier secrétaire du PS a fait savoir qu'il n'était pas disposé à ouvrir le débat avec Christian Paul. Invité sur i-Télé vendredi matin, le chef de file des «frondeurs» a répliqué. «Jean-Christophe Cambadélis a mené le parti là où il en est, voilà pourquoi il ferme les portes et les fenêtres», dénonce-t-il. «Je ne suis pas disposé à entendre en permanence des leçons qui s'adressent à des parlementaires qui veulent faire réussir le quinquennat de François Hollande.»

«Le PS n'a pas totalement réussi son passage de l'opposition au pouvoir, n'est pas le garant des engagements de 2012», a ajouté Christian Paul. «Ce n'est pas une affaire de famille, c'est une affaire de conviction. Il faut faire la clarté dans les idées, ce n'est pas le cas en ce moment.»

Le député socialiste souhaite débattre avec le premier secrétaire du PS avant le Congrès de Poitiers, qui se déroulera du 5 au 7 juin 2015. Le Congrès est organisé pour définir les lignes directrices du parti, en proie à des divisions internes. Parmi les réformes qu'il annonce dans son programme, une loi bancaire, des mesures de justice fiscale ou un «plan République» pour «recréer du civisme, mais pas par l'injonction autoritaire».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.