Chassaigne critique la "personnalisation extrême" de Mélenchon

par LCP

André Chassaigne n’a pas de "relation particulière" avec Jean-Luc Mélenchon : "Si on se croise une fois ou deux fois par an, c’est bien le maximum", explique le chef de file des députés GDR à l’Assemblée nationale, qui a critiqué, mercredi sur le plateau de Questions d’info, la "personnalisation trop forte" de l’ancien candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle de 2012.

"Par définition, le Front de gauche doit être une aventure collective", a déclaré l’élu communiste. "On ne peut pas ramener la politique du Front de gauche à un individu, aussi talentueux soit-il." Le député du Puy-de-Dôme estime qu’il faut "sortir d’une personnalisation extrême" et "aller vers la parole multiple".

Les ambitions gouvernementales des écologistes "alimentent une vision désastreuse de l

Vos réactions doivent respecter nos CGU.