Ce qui est reproché à Alexis Kohler, bras droit d'Emmanuel Macron

par BFMTV

Le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler, est visé par une enquête pour "prise illégale d'intérêt", "trafic d'influence" et "corruption passive", après une plainte déposée vendredi au parquet national financier par l'association Anticor. Il lui est notamment reproché le fait d'avoir siégé au conseil d'administration de STX France à partir de 2010 en tant que représentant de l'Etat, alors même que des liens familiaux existaient entre Alexis Kohler et des fondateurs de l'entreprise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.