Ce que Nicolas Sarkozy voudrait demander à Laurent Wauquiez

par 6MEDIAS

Et si Laurent Wauquiez était tête de liste aux élections européennes pour Les Républicains ? Selon L'Opinion, ce serait l'idée de Nicolas Sarkozy. "Il juge que le chef doit être en première ligne par gros temps", révèle au quotidien un ministre du gouvernement Philippe qui a récemment vu l'ancien président. "Les européennes seront le juge de paix", aurait expliqué Nicolas Sarkozy à plusieurs élus, rapporte L'Opinion. Une idée qu'il devrait sans doute répéter au principal intéressé ce mercredi 13 juin puisqu'un rendez-vous entre les deux hommes est annoncé. Pas sûr cependant que l'ancien chef de l'Etat soit autant écouté qu'il ne le voudrait, puisque ce serait "hors de question" pour Laurent Wauquiez de se présenter, explique L'Opinion. "Nicolas Sarkozy aimerait voir ses conseils davantage écoutés", commente dans le journal un sarkozyste, alors que ses proches comme Frédéric Péchenard, le maire d'Arcachon Yves Foulon et Eric Woerth semblent avoir été écartés. Ce que à quoi s'ajoutent les propos tenus devant les étudiants de l'EM Lyon. Nicolas Sarkozy resterait "blessé", malgré les excuses. Une situation d'autant plus compliquée qu'il n'a plus le droit d'entrer en contact avec Brice Hortefeux, qui pouvait servir de passerelle entre les deux hommes. Dans ce contexte, c'est Nadine Morano qui tente de raisonner Laurent Wauquiez. "Tu dois garder en tête que Nicolas reste une référence dans notre famille politique. Attention, il ne faut pas le négliger. Il est encore le président de cœur", lui aurait-elle conseillé selon L'Opinion.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU