Calais-Sangatte: "Cela n'a rien à voir", affirme Cazeneuve

par BFMTV

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a réagi lundi face aux propos de Marine Le Pen, qui a jugé que l'annonce de la construction d'un camp de réfugiés à Calais était un "spectaculaire retour en arrière, plus de dix après la fermeture de Sangatte". Pour le ministre de l'Intérieur, "Sangatte était un dispositif qui ne faisait l'objet d'aucun accompagnement de la part de l'État, des associations, qui ne faisait pas non plus l'objet de la mise en place d'une politique en faveur de l'asile".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.