Ça vous regarde - Yaël Braun-Pivet : une femme au perchoir, c'est historique !

par LCP

- Grand témoin : Mathilde Panot, députée Nupes (LFI) du Val-de-Marne, présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale

LE GRAND DÉBAT / Yaël Braun-Pivet : une femme au perchoir, c'est historique !

Première séance pour la nouvelle Assemblée nationale ! Ce mardi 28 juin, les 577 députés se sont rassemblés dans l'hémicycle, pour une séance unique à tous points de vue. Cette première séance est dirigée, non pas par un poid lourd de la majorité, mais par un inconnu : José Gonzalez. Ce député RN, fraîchement élu à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône. Il se trouvait par hasard être le doyen et occupe à ce titre le perchoir jusqu'à ce que le nouveau président de l'Assemblée nationale soit élu.

Cinq candidats étaient en lice pour succéder à Richard Ferrand. Après plus de quatre heures de vote, c'est Yaël Braun-Pivet qui a été désignée. L'avocate, députée des Yvelines a pendant cinq ans ferraillé contre le boys band de la macronie et présidé la commission des lois. Yaël Braun-Pivet devient la toute première présidente du palais Bourbon et le quatrième

Invités :

- Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

- Philippe Gosselin, député LR de la Manche

- Violette Spillebout, députée Renaissance du Nord

- Jean-Rémi Baudot, journaliste politique à Franceinfo

LE GRAND ENTRETIEN / Le droit à l'avortement est-il menacé en France ?

La Cour suprême américaine est revenue, vendredi 24 juin, sur l'arrêt Roe vs Wade qui garantissait depuis 1973 le droit à l'avortement sur l'ensemble du territoire des Etats-Unis. Cette décision, rendue par une majorité de juges conservateurs, renvoie à chaque Etat la possibilité d'autoriser, ou non, l'avortement. Face à cette situation, le groupe Renaissance a déposé une proposition de loi visant à inscrire l'IVG dans la Constitution française, samedi 25 juin. Aurore Bergé, la présidente du parti, insiste sur le fait que la situation aux Etats-Unis "pourrait arriver sous d'autres majorités en France". La veille, Mathilde Panot, présidente du groupe LFI à l'Assemblée, avait affiché sa volonté de déposer, sous la bannière de la Nupes, "une proposition de loi pour inscrire le droit à l'avortement dans la Constitution". Une initiative qui s'est soldée, lundi 27 juin, par le dépôt d'une proposition de loi constitutionnelle visant à protéger l'IVG." En sera-t-il de même pour le droit à la contraception ou le mariage pour tous ?

Alors que Yaël Braun-Pivet est la première femme à accéder à la présience de l'Assemblée nationale, Ça Vous Regarde reçoit Mathilde Panot, députée Nupes du Val-de-Marne et présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale.

- Grand témoin : Mathilde Panot, députée Nupes (LFI) du Val-de-Marne, présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale

- Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

LES AFFRANCHIS :

- Fanny Guinochet, journaliste économique à FranceInfo

- Céline Bracq, co-fondatrice et directrice gén

Vos réactions doivent respecter nos CGU.