Ça vous regarde - Programme de Macron : en route vers un second mandat ?

par LCP

Le Président de la République, candidat à sa réélection, a dévoilé son programme jeudi 17 mars lors d'une conférence de presse aux Docks de Paris, à Aubervilliers. Pour l'école, Emmanuel Macron propose un "pacte nouveau pour les enseignants" qui comprend l'augmentation des rémunérations, le remplacement des enseignants absents ainsi qu'un suivi individualisé des élèves. En ce qui concerne la santé, le candidat souhaite s'attaquer aux déserts médicaux et aider les médecins de ville à prendre davantage de patients. Dans les Ehpad, 50 000 infirmiers et aides-soignants seront recrutés. Le candidat propose également de transformer Pôle Emploi en "France Travail", de réformer le RSA en instaurant 15 à 20 heures de formation par semaine, de supprimer la redevance audiovisuelle, de recruter 8500 magistrats et personnels de justice ainsi que de verser directement les prestations sociales aux bénéficiaires, sans qu'ils aient à en faire la demande. Le projet du candidat "représente un effort budgétaire à hauteur de 50 milliards d'euros par an à partir de 2027."

Invités :

- Grand témoin : Raphaël Pitti, médecin humanitaire, responsable formation de l'Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux (UOSSM)

- Thomas Portes, membre de l'équipe d'animation du Parlement de l'Union Populaire (LFI)

- Karl Olive, maire de Poissy

- Stanislas Rigault, président de Génération Zemmour, porte-parole du parti Reconquête !

- Sinaa Thabet, candidate des LR en Seine-Saint-Denis pour les législatives

LE GRAND ENTRETIEN / Raphaël Pitti, Ukraine et Syrie : l'histoire se répète ?

Trois semaines après l'invasion russe en Ukraine, ce sont sept millions d'Ukrainiens qui risquent d'être déplacés selon Janez Lenarcic, commissaire européen à l'aide humanitaire et à la réaction aux crises. Cela risque d'engendrer "la plus grande crise humanitaire sur notre continent depuis de très nombreuses années". A l'occasion d'une tribune sur France Info, Raphaël Pitti et Ziad Alissa, médecins humanitaires, ont appelé les candidats à se positionner sur la guerre en Ukraine et les autres conflits dans lesquels "le droit humanitaire international est bafoué." Selon eux, "la Syrie faisait office de prémices d'une politique militaire russe déjà à l'oeuvre". Aujourd'hui dans Ca Vous Regarde, Raphaël Pitti revient sur cette stratégie russe et alerte sur la situation des réfugiés ukrainiens.

Les couloirs humanitaires peuvent-ils servir d'arme de guerre ?

- Grand témoin : Raphaël Pitti, médecin humanitaire, responsable formation de l'Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux (UOSSM)

LES SCANNEURS :

- L'oeil de Blako, Stéphane Blakowski

- Benjamin Grange, président de Dentsu Consulting

- Richard Werly, journaliste, correspondant à Paris du journal suisse Le Temps

Ça vous regarde, votre rendez-vous quotidien qui prend le pouls de la société : un débat, animé par Myriam Encaoua, en prise directe avec l'actualité politique, parlementaire, sociale ou économique.

Un carrefour d'opin

Vos réactions doivent respecter nos CGU.