Ça Vous Regarde - Le débat : UMP : un parti en déroute ?

par LCP

C’est finalement le « ni-ni » qui l’a emporté hier au terme d’un bureau politique houleux à l’UMP. Ni PS, ni FN pour le second tour de l’élection partielle dans le Doubs. Un revers pour Nicolas Sarkozy qui souhaitait « laisser les électeurs choisir ». De son côté, Alain Juppé a déclaré que le FN était le « principal adversaire politique » de l’UMP, et qu’il voterait pour « le candidat qui l’affronte, c’est-à-dire le PS ».

Au-delà de la défaite locale, l’UMP doit aujourd’hui affronter ses divisions internes. Nicolas Sarkozy a été élu à la tête du parti pour rassembler, mais force est de constater que sa tâche s’avère difficile.

L’UMP parviendra-t-elle à surmonter ses divisions internes ? Nicolas Sarkozy est-il réellement l’homme de la situation ?

Les invités d’Arnaud Ardoin en parlent ce soir sur le plateau de ça vous regarde.

Invité :

Jérôme Bignon, sénateur UMP de la Somme

Jérôme Fourquet, directeur du département opinion publique de l’Ifop

Renaud Dély, rédacteur en chef à l’Obs et auteur de Les Années trente sont de retour. Petite leçon d’histoire pour comprendre les crises du présent, Flammarion, 15 octobre 2014, 15 octobre 2014

Daniel Fasquelle, député UMP du Pas-de-Calais, trésorier de l’UMP

Question JDD : Nicolas Sarkozy est-il légitime à la tête de l’UMP ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.