Ça Vous Regarde - Le débat : Terrorisme : Faut-il en avoir peur?

par LCP

François Fillon a fait le point hier avec des parlementaires de la majorité et de l’opposition sur « l’état de la menace terroriste » qui pèse sur le territoire national ainsi que sur les intérêts français à l’étranger. Après l’enlèvement de cinq otages français au Niger le 16 septembre, la question de la sécurité des ressortissants français dans des zones dangereuses fait partie des principales préoccupations du gouvernement. Tout autant que la mise en place de stratégies de libération des otages tant au Niger qu’en Afghanistan, dont l’objectif est d’aboutir à « l’obtention de leur libération sains et saufs » comme l’a rappelé le Premier ministre.

Ces attaques terroristes sur des ressortissants français à l’étranger incitent ainsi à une plus grande coopération entre la France et les Etats gangrenés par la nébuleuse d’Al-Qaïda et nous interrogent sur les motivations de ceux qui les ont perpétrés. Pourquoi les terroristes choisissent-ils de prendre d’assaut des ingénieurs travaillant sur des sites

l’extraction de ressources naturelles ? Lesquels des intérêts français à l’étranger ou de la politique menée par le gouvernement sont véritablement à l’origine de la motivation de ces acteurs ? Des motivations qui peuvent d’ailleurs être similaires à ceux qui menacent de commettre des actes terroristes sur le territoire national.

Entre Bernard Squarcini (directeur central du renseignement intérieur) qui affirme que « la France est sous le coup d’une menace terroriste majeure » d’une part et les des membres de l’opposition qui dénoncent une manipulation de la part du gouvernement, une question émerge dans tous les esprits : faut-il vraiment avoir peur ? Au regard des menaces en France et à l’étranger, Arnaud Ardoin et ses invités y répondront ce soir, dans Ca Vous Regarde.

Invités :

+ Axel PONIATOWSKI, Député UMP du Val-d’Oise et Président de la

commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,

+ Philippe BRAUD, Enseignant-chercheur associé au CEVIPOF – Sciences Po,

+ Mohammed SIFAOUI, Journaliste, écrivain et documentariste algérien,

+ Delphine BATHO, Députée PS des Deux-Sèvres,

Vos réactions doivent respecter nos CGU.