Ça Vous Regarde - Le débat : Statut des fonctionnaires : le grand tabou

par LCP

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a suscité la polémique le week-end dernier en déclarant devant un think-tank que le statut des fonctionnaires -notamment l'emploi à vie- n'était « plus justifiable ». Le chef de l'Etat, le Premier ministre, Manuel Valls, et la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu ont assuré un statut quo mais des questions ont refait surface sur un sujet tabou.



Selon les dernières statistiques publiées par l'INSEE en 2015, sur la base d'un décompte arrêté en décembre 2013, la France compte 5,6 millions (dont 183.000 contrats aidés) d'employés dans les trois pans de la fonction publique : Etat, hôpitaux et collectivités territoriales.



Les propos du ministre de l'économie traduisent pour certains une immense méconnaissance de ce qu'est le statut, et de la réalité des fonctionnaires et pour d'autres la perspective d'ouvrir un débat tabou. L'aile gauche du Parti socialiste s'indigne face à ce qu'elle considère comme une nouvelle "provocation" du ministre de l'Economie. De leur côté les organisations syndicales rappellent que le statut est assorti de droits et d'obligations pour les fonctionnaires.
À droite les Républicains ironisent sur ce qu'ils considèrent comme une tentative de chasser sur leurs terres de la part du patron de Bercy, alors que Jean-Christophe Lagarde, le président de l'UDI, invite le ministre de l'économie à rejoindre son parti.



En petit comité Emmanuel Macron a persisté dans son propos sur la désuétude du statut des fonctionnaires et affirmé que cet épisode ne l'empêchera pas de mener à bien ses réformes.



Dérapage calculé ou provocation « naïvement » sincère ? Emmanuel Macron ne dit-il pas tout haut ce que tout le monde pense tout bas ? Faut-il supprimer le statut des fonctionnaires ?



Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de « ça vous regarde » :



Invités :



 Hervé Novelli, ancien ministre de l'Artisanat, du Commerce et des PME, maire de Richelieu



 Philippe Doucet, député PS du Val-d'Oise



 Gaspard Koenig, président du think-tank GenerationLibre. Auteur de « Le révolutionnaire, l'expert et le geek : combat pour l'autonomie » publié en mars 2015 chez Plon.



 Jean-Marc Canon, secrétaire général de l'UGFF-CGT (Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.