Ça Vous Regarde - Le débat : Réfugiés : la France, pays des droits de l'Homme ?

par LCP

L'Europe parviendra-t-elle à s'unir et à s'entendre face au défi migratoire ? Aujourd'hui, les ministres de l'Intérieur de l'UE se retrouvent à Bruxelles pour tenter de trouver un accord. Mais pour le moment, difficile d'imaginer une position qui convienne aux 28 pays de l'Union. Mercredi dernier, le président de la Commission européenne Jean-Claude Junker a demandé aux États membres de se répartir l'accueil de 160 000 réfugiés. En clair, il propose la mise en place de quotas. La France et l'Allemagne ont accepté ces propositions. Lors de sa conférence de presse du 7 septembre dernier, François Hollande a confirmé que le pays accueillerait 24 000 réfugiés. « La France a toujours été un peuple capable d'accueillir les martyrisés. La France a son honneur face à l'horreur », a-t-il expliqué aux journalistes.



L'Allemagne d'Angela Merkel faisait jusqu'à dimanche figure de bon élève en ouvrant ses bras à des centaines de milliers d'exilés. Seulement voilà, le pays montre désormais des signes de saturation dans ses capacités d'accueil. Le ministre de l'Intérieur allemand a annoncé hier le retour provisoire des contrôles aux frontières.



De leur côté, les pays du groupe de Visegrad, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Hongrie refusent d'accueillir ces hommes, ces femmes et ces enfants venus principalement de Syrie, d'Irak ou d'Afghanistan. La Hongrie de Viktor Orban se barricade derrière 175km de barbelés qui la séparera bientôt de la Serbie. A partir du 15 septembre, cette frontière deviendra infranchissable.
Si les pays européens ne surmontent pas aujourd'hui leurs divisions, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a annoncé qu'il convoquerait les 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE sur la crise des réfugiés.



Les pays européens parviendront-ils à se mettre d'accord sur leur politique migratoire ? Faut-il mettre en place des quotas pour l'accueil des réfugiés ? Quelle attitude l'Europe doit-elle adopter face aux pays qui ne souhaitent pas accueillir de réfugiés ? La France doit-elle recueillir plus de migrants ?



Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde.



Invités :



  • Luc Carvounas, sénateur-maire PS d'Alfortville

  • Guillaume Larrivé, député Les Républicains de l'Yonne

  • Maryline Baumard, journaliste au Monde

  • Claire Rodier, juriste au groupe d'information et de soutien des immigrés et co-fondatrice du réseau Migreurop


  • Question JDD : La France doit-elle accueillir plus de réfugiés ? Votez sur Le

    Vos réactions doivent respecter nos CGU.