Ça Vous Regarde - Le débat : Référendum PS : un coup d’épée dans l’eau ?

par LCP

« Face à la droite et l’extrême droite, souhaitez-vous l’unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales ? » : telle était la question posée par le parti socialiste aux militants et sympathisants de gauche. Résultat : sur 251 327 votants, 89% ont voté oui. « C’est un succès, s’est félicité Jean-Christophe Cambadélis. Succès organisationnel, merci aux militants. Succès de participation, de médiatisation ». Mais quelle est la fiabilité du résultat ? En effet, certains sont parvenus à voter plusieurs fois. Emmanuelle Cosse, comme d’autres personnalités ont affirmé, avoir reçu un mail de remerciement pour un vote qu’elle n’avait pas effectué. Le PS a annoncé qu’il porterait plainte pour usurpation d’identité.

Cette consultation a été mise en place par le PS pour faire pression sur les autres partis de gauche, qui ne souhaitent pas faire alliance avec les socialistes pour les prochaines élections régionales. Une manière pour Jean-Christophe Cambadélis de condamner, avec l’appui de ses militants, les divisions à gauche. « Un chantage au rassemblement », a dénoncé Emmanuelle Cosse, la patronne des écologistes. En réponse, trois cadres d’EELV ont organisé un contre-référendum virtuel, dont la question était volontairement provocatrice : « Face à la droite et l’extrême droite, souhaitez-vous que le gouvernement tienne ses engagements et mène une politique de gauche  ? ». Une manière pour eux de répondre à Jean-Christophe Cambadélis et de lui suggérer l’origine des divisions.

Le référendum du PS est-il un succès, comme l’affirme Jean-Christophe Cambadélis ? Toute la gauche doit-elle se rassembler derrière les socialistes pour limiter la casse aux élections régionales ? Les régionales sont-elles déjà perdues d’avance pour le PS ?

Les invités d’Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde.

Invités :

 Olivier Faure, député de Seine-et-Marne et porte-parole du PS

 Karima Delli, députée européenne EELV

 Eric Coquerel, coordinateur politique du Parti de gauche et Tête de liste du Parti de gauche aux élections régionales en Ile-de-France

 Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d’OpinionWay

Question JDD : Les écologistes et les partis de gauche doivent-ils faire liste commune avec le PS dèsb le premier tour ? Réagissez également sur Twitter durant l’émission avec le hashtag #CVR.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.