Ça Vous Regarde - Le débat : Prostitution : quand les clients deviennent des délinquants

par LCP

La question épineuse du « système prostitutionnel » revient à l’Assemblée…

En ligne de mire, l’éternelle question du bien-fondé de la pénalisation du client. Le projet de loi fait la navette entre le Palais Bourbon et le Sénat depuis 2013. Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des Droits des femmes, s’était engagée dans un combat de longue haleine pour la « disparition » de la prostitution, en frappant d’illégalité le recours à des services sexuels tarifés.

Le texte prévoit de sanctionner l’achat d’actes sexuels d’une contravention de 1 500 €. Il vise également à faire évoluer le statut des prostituées, considérées comme victimes et non plus comme délinquantes, en mettant un terme au délit de racolage, institué par Nicolas Sarkozy.

Les députés auront le dernier mot sur ce texte, qui fera un nouveau passage au Sénat, puis un éventuel ultime vote à l’Assemblée nationale, si les sénateurs ne votent pas le texte en l’état.

La logique abolitionniste finira-t-ell

Vos réactions doivent respecter nos CGU.