Ça Vous Regarde - Le débat : Présidence de l’UMP : un faux suspense ?

par LCP

Fin du suspense à l’UMP. Les militants désigneront ce soir et jusqu’à demain leur président par vote électronique. Un second tour pourrait avoir lieu le 6 décembre, mais personne ne semble douter de la victoire de Nicolas Sarkozy. Selon le dernier sondage Harris-Interactive pour LCP, pour 68% des sympathisants de droite et de l’UMP, l’ancien président va remporter la présidence du parti. De son côté, dans ce même sondage, Bruno Le Maire plaît aux sympathisants de droite et se hisse à 35%, à égalité avec Nicolas Sarkozy. Hervé Mariton lui est crédité de 4%.

Les candidats ont enchaîné les meetings : des rassemblements qui suscitent de vives réactions, surtout parmi les challengers. Après la proposition de Nicolas Sarkozy d’abroger le mariage pour tous, Hervé Mariton parle « d’hystérisation du débat politique », quand Bruno Le Maire estime qu’il « ne faut pas traiter les Français comme autant de clientèles ». Toujours en meeting, l’ancien président a justifié par ses ascendances maghrébines la nomination de Rachida Dati au ministère de la Justice en 2007. Un « dérapage » qui n’est « pas acceptable » pour Hervé Mariton. L’ambiance à l’UMP est donc bien tendue…

Nicolas Sarkozy obtiendra-t-il l’adhésion complète de ses militants ? Bruno Le Maire peut-il créer une surprise ? L’élection sera-t-elle un tremplin pour les primaires de 2016 ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.