Ça Vous Regarde - Le débat : Nadine Morano : à qui s'adresse-t-elle ?

par LCP

« Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général de Gaulle le disait, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères » : ces propos, tenus par Nadine Morano sur le plateau de On n'est pas couchés sur France 2 samedi soir, lui valent aujourd'hui de nombreuses critiques, y compris de la part de son propre camp. Hier, son parti Les Républicains a décidé de lui retirer son investiture aux élections régionales. « Je préside une formation politique avec des sensibilités multiples, mais je n'accepterai aucun dérapage, parce que je ne veux pas la caricature de ce que nous sommes », a déclaré Nicolas Sarkozy. La décision sera actée le 7 octobre prochain, lors d'une réunion de la commission nationale d'investiture. La députée européenne se dit victime d'un « procès en sorcellerie ». Ses déclarations, elle les assume. « Je n'ai rien dit de répréhensible. D'ailleurs je n'ai pas de plainte contre moi, je n'ai jamais été condamnée sur rien, je suis d'une probité et d'une honnêteté que pe

Vos réactions doivent respecter nos CGU.