Ça Vous Regarde - Le débat : Migrants : la France submergée

par LCP

Emoi après l'évacuation musclée des migrants installés rue Pajol, dans le 18ème arrondissement de Paris. Plus de quatre-vingts migrants ont été délogés, et emmenés au commissariat, où il leur a été demandé, s'ils voulaient solliciter l'asile. Une quarantaine de militants, de riverains et une poignée d'élus sont venus les soutenir face à de nombreux CRS. Les migrants, des Erythréens, des Soudanais et des Ethiopiens pour la plupart, dormaient là depuis plusieurs jours faute d'endroit où aller après l'évacuation, le 2 juin, par la police, d'un campement proche de La Chapelle.



Face à cet afflux de migrants, la France semble désemparée. Selon le HCR, depuis le début de l'année 2015, 103 000 personnes sont arrivées en Europe via la Méditerranée. Conséquence : la Commission européenne appelle à la solidarité des pays membres de l'Union. Ainsi la Commission souhaite que la France accueille 6 750 demandeurs d'asiles et 2 375 réfugiés. Une demande refusée par Paris. Samedi, lors d'une visite à Menton, le Premier ministre, Manuel Valls, a affirmé qu'il était opposé à l'instauration de « quotas de migrants ». La France, estime en faire déjà beaucoup. « 5.000 réfugiés syriens et 4.500 Irakiens ont été accueillis en France depuis 2012 », a rappelé Manuel Valls ce week-end. Alors la France doit-elle accepter « les quotas de migrants » imposés par Bruxelles ?



Arnaud Ardoin et ses invités en parlent ce soir dans « Ça Vous Regarde »



· Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de Gauche



· Catherine de Wenden, directrice de recherche au CNRS, docteur en science politique de Sciences Po. Auteure de "l'Atlas mondial des migrations. Nouvelle édition", Paris, Autrement, 2012, 96 p. (Coll. Atlas/Monde)



· Arno Klarsfeld, ancien président de l'Office français de l'immigration et de l'intégration, avocat et membre du Conseil d'Etat



 Aurélien Legrand, directeur de campagne de Walleyrand de Saint Just pour l'Ie-de-France. Chargé de la communication de la fédération Front national de Paris.



Question jdd : la France doit-elle accepter « les quotas de migrants » imposées par Bruxelles ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.