Ça Vous Regarde - Le débat : Manuel Valls : recherche majorité désespérément...

par LCP

Fait historique : trois jours après le 2ème tour des municipales, le nouveau premier Ministre, Manuel Valls a choisi son gouvernement, composé de 16 ministres, dont à peine deux nouveaux. Mais suspens, les noms des secrétaires d’État ne seront dévoilés que la semaine prochaine. Autre fait majeur, une grave crise ébranle les écologistes. Ils ont refusé de participer au gouvernement Valls contre l’avis de leurs parlementaires qui étaient majoritairement favorables. Furieux, François de Rugy déplore un « mauvais coup pour l’écologie ».

Mardi prochain, la déclaration de politique générale de Manuel Valls a lieu à l’Assemblée nationale. Désormais, le gouvernement ne dispose plus que d’une majorité plus une voix pour faire voter ses textes, soit 290 voix PS et apparentés. Les écologistes peuvent apporter une réserve de 18 voix, et les radicaux de gauche qui comptent 13 députés une marge supplémentaire, mais cela présage des tractations tendues lors des votes.

L’autre danger qui menace l’Assemblée vient de l’aile gauche du PS. Inquiets, un groupe d’une trentaine de députés venant de la « Gauche populaire », de la « Gauche durable », et « un monde d’avance » s’est déjà réuni lundi. A l’initiative notamment de Laurent Baumel, ils lancent un avertissement et attendent du futur gouvernement « une inflexion de la politique économique et fiscale. Si Manuel Valls l’incarne très bien ; sinon notre confiance ne lui sera pas acquise. »

Manuel Valls réussira-t-il à rassembler la majorité ? Comment les radicaux de gauche et les communistes vont-ils se positionner ? Les écologistes vont-ils voter les textes de la majorité ? Arnaud Ardoin en débat avec ses invités.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.