Ça Vous Regarde - Le débat : L'Etat vit-il au dessus de ses moyens ?

par LCP

Logements de fonction, voiture à disposition, frais de représentation... la liste des avantages en nature accordées aux membres du gouvernement est longue... Et c'est sans compter le problème de la double rémunération de certains hauts fonctionnaires : le cumul des mandats implique le cumul des rémunérations. C'est Christine Boutin qui, bien malgré elle, en a payé les frais, il y a quelques jours. Sous le flot des critiques, elle a finalement décidé de travailler gracieusement pour sa mission sur la mondialisation. Elle renonce ainsi à près de 9500 euros par mois, qui s'ajoutaient déjà à une retraite de parlementaire de 6000 euros et une indemnité d'élue au conseil général des Yvelines de 2000 euros.Le salaire de Christine Boutin n'est qu'un exemple parmi tant d'autres ! En ce climat de crise, et si la rigueur s'impose, c'est au gouvernement de faire preuve d'exemplarité ! Transparence et sacrifices seront sûrement au cœur de la déclaration du gouvernement sur les orientations des finances publiques, mardi prochain à l'Assemblée nationale.Mercredi 23 juin, la Cours des Comptes rendra un rapport sur l'état des finances publiques. Que va-t-il pointer ? Quelles sont les dérives dans la gestion de l'argent public ? Le train de vie de l'Etat vous semble-t-il choquant ? Arnaud Ardoin répondra rigoureusement à toutes ces questions, ce soir, dans Ca vous regarde.Invités :+ Jean Launay, député SRC du Lot, secrétaire de la commission des finances,+ Marie-Anne Montchamp, députée UMP du Val-de-Marne, membre de la commission des finances, porte-parole de République solidaire,+ Pierre Bitoun, sociologue, chercheur à l'Inra, auteur de Eloge des fonctionnaires. Pour en finir avec le grand matraquage (éditions Calmann-Lévy),+ Stéphane Rozès, fondateur et président de la société CAP (Conseil, Analyse et Perspective), maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.