Ça Vous Regarde - Le débat : Jacqueline Sauvage : touchée par la grâce...

par LCP

Dimanche 31 janvier, 19h13. Le tweet du compte officiel de l’Élysée tombe avec le lien vers le communiqué : « Le président François Hollande a décidé d’accorder à Madame Jacqueline SAUVAGE une remise gracieuse de sa peine d’emprisonnement de 2 ans et 4 mois ainsi que de l’ensemble de la période de sûreté qu’il lui reste à accomplir. » C’est donc une grâce partielle qu’accorde le Chef de l’État : une grâce qui permet à Jacqueline Sauvage de présenter immédiatement une demande de libération conditionnelle, dans le but de « rendre possible, dans les meilleurs délais, le retour de Mme Sauvage auprès de sa famille, dans le respect de l’autorité judiciaire. »

Après avoir reçu les filles et l’avocate de la famille Sauvage vendredi après-midi, François Hollande avait indiqué qu’il prendrait « le temps de la réflexion avant de donner sa décision ». Un choix annoncé deux jours plus tard, et qui est salué par l’ensemble de la gauche et de la droite. La famille de Jacqueline Sauvage s’est dite « soulagée et heureuse » de cette décision, près de deux mois après sa condamnation, en appel, à 10 ans de réclusion. Un verdict qui avait provoqué une importante mobilisation de la part d’actrices, de personnalités politiques, et d’anonymes, pour soutenir une femme victime pendant 47 ans de violences conjugales. La mère de famille pourra sortir de prison en avril, après que sa demande de libération conditionnelle ait été examinée par un juge.

Les violences conjugales sont-elles toujours un sujet tabou ? La justice française est-elle correctement armée face à une affaire comme celle de Jacqueline Sauvage ? Faut-il requalifier la notion de légitime défense ?

Les invités d’Arnaud Ardoin en débattent ce soir dans Ça vous regarde sur LCP :

 Marie-Jo Ziemmermann, députée Les Républicains de la Moselle et membre de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes

 Gilles Lazimi, membre du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes

 Céline Parisot, secrétaire générale de l’Union Syndicale des Magistrats

 Hélène Romano, docteur en psychopathologie, spécialiste des psycho-traumatismes

Question JDD : Approuvez-vous le geste de François Hollande de gracier Jacqueline Sauvage ? Réagissez en direct durant l’émission, via Twitter, grâce au hashtag #CVR.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.