Ça Vous Regarde - Le débat : Grèce : la misère au soleil...

par LCP

Une carte postale abimée. La Grèce, destination touristique par excellence, est au bord de l'asphyxie. Avec elle, tout un peuple. Un peuple qui, dimanche 5 juillet, a rejeté en masse les mesures d'austérité imposées par ses créanciers. Les Grecs sont désormais face à leur destin. Hier, le Premier ministre Alexis Tsipras a présenté ses propositions de réforme. Une dernière chance avant le sommet exceptionnel de dimanche en présence des chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro et de l'Union européenne. Une date clé. Un moment historique. L'échéance ultime pour parvenir à un accord. Hier, Olivier Blanchard, expert économiste du FMI a expliqué que l'institution internationale n'était pas en mesure d'accorder un délai de paiement sous peine de violer ses règles relatives aux pays ayant fait défaut sur leur dette. "Quand un pays est en arriérés de paiement, nous ne pouvons plus lui accorder de prêts sous aucune manière". L'Europe est donc dans l'attente. Sur place, la population es

Vos réactions doivent respecter nos CGU.