Ça Vous Regarde - Le débat : France, Mali, Belgique : le djihad est partout ?

par LCP

Après Paris, Bamako. Vendredi dernier à l’aube, un groupe d’hommes armés a pris d’assaut l’hôtel Radisson Blu, connu pour sa clientèle internationale. Ils ont retenu en otage pendant plusieurs heures 170 personnes. Bilan de cette attaque : au moins 27 morts. Trois assaillants ont été tués ou se sont fait exploser. Les autorités maliennes ont décrété 3 jours de deuil national et 10 jours d’état d’urgence.

L’attaque a été revendiquée par le groupe djihadiste de Mokthar Belmokthar, Al-Mourabitoune, lié à Al-Qaïda.

Avant même la fin de la prise d’otage, François Hollande a tenu à exprimer sa « solidarité » avec le Mali, « un pays ami ». Un pays qu’il a même tenté d’arracher aux mains des islamistes en lançant en 2013 l’opération Serval. A ce moment-là, les djihadistes d’Aqmi, du Mujao et d’Ansar Eddine contrôlent le nord du pays où ils imposent aux populations un islam ultra rigoriste. En quelques mois, les forces françaises assistées de forces africaines reprennent les

Vos réactions doivent respecter nos CGU.