Ça Vous Regarde - Le débat : État islamique : la France sur le pied de guerre

par LCP

Une conférence pour la paix, pour mieux préparer la guerre… C’est bien l’ambition de la réunion qui se tient aujourd’hui à Paris. Au tour de la table, pas moins d’une trentaine de ministre des affaires étrangères invités par François Hollande. Au Quai d’Orsay, on indique que la conférence sera co-présidée par le président français et son homologue irakien, Fouad Massoum, puis chaque délégation prendra la parole. Objectif de la conférence : élaborer une stratégie globale de lutte contre l’État islamique en Irak et au Levant. C’est ce qu’a réaffirmé François Hollande lors de sa visite officielle en Irak vendredi dernier. Depuis trois mois, l’offensive des jihadistes sunnites a plongé le pays et la Syrie dans le chaos et pris de court la communauté internationale.

Ce samedi, l’ EI a prouvé une fois de plus sa barbarie, en postant une nouvelle vidéo mettant en scène la décapitation d’un otage britannique. Une exécution qui intervient quelques semaines après celles de deux journalistes américains et qui pourrait précipiter la mise en œuvre d’une réponse militaire coordonnée. De nombreuses questions restent cependant en suspens. Sous quelle forme participer à la coalition ? Comment coordonner l’aide militaire et humanitaire ? Faut-il intervenir au sol ? Qui apportera le soutien financier ? Quel rôle jouera l’Iran ? Mais aussi une question plus clivante : faut-il étendre les frappes à la Syrie ? Les Américains en sont convaincus, les Français et les Britanniques beaucoup moins.

Les invités d’Arnaud Ardoin en parlent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.