Ça Vous Regarde - Le débat : Dette : la France droit dans le mur ?

par LCP

Nouveau constat d’échec à la veille de la présentation du projet de loi de Finances 2015 en conseil des ministres. L’Insee l’a confirmé ce mardi. La dette de la France vient de franchir la barre des 2000 milliards d’euros. Elle frôlera donc les 100 % du PIB en 2015. Un seuil symbolique, deux fois plus élevé qu’il y a dix ans .

Ces nouvelles prévisions sont les conséquences logiques des révisions à la hausse du déficit mais aussi de la baisse de la croissance et de l’inflation. Pourtant, « ce record »n’est pas une surprise. Depuis un certain temps , la Cour des comptes tire la sonnette d’alarme. Son premier président, Didier Migaud, juge que le niveau atteint par la dette « place notre pays dans une zone dangereuse » et que « les efforts jusqu’ici engagés ne suffisent pas à nous en dégager ». Aujourd’hui, elle représente plus de 30.000 euros par Français.

Dans ce panorama sombre, une raison de se réjouir toutefois : la France emprunte toujours à des taux très bas. Ce qui évite que les intérêts ne viennent alourdir davantage une facture déjà bien salé. L’objectif affiché du gouvernement de stabiliser la dette semble bien compromis.

Faut-il s’inquiéter ? Comment réduire ce déficit ? Quelle stratégie économique doit adopter la France ? Le gouvernement réussira-t’il à réduire le déficit d’ici à 2016 ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.