Ça Vous Regarde - Le débat : BUDGET 2015 : Bruxelles prête à dégainer

par LCP

Paris se trouve au pied du mur, le gouvernement doit envoyer son projet de loi 2015 à la Commission européenne ce mercredi. Mais à quelques jours de l’échéance, la France est critiquée de toute part. Le premier coup porté est venu de Bruxelles, dès la présentation du projet de loi des finances 2015 qui repousse de deux ans l’objectif d’un déficit à 3% du PIB. L’Europe a laissé entendre que la France doit revoir sa copie et faire plus d’économies. La pression est ensuite montée d’un cran. Deux autres institutions, le FMI et l’Eurogroupe ont mis en garde la France. « Le projet de loi 2015 est assez loin de l’objectif »selon Jeroen Djisselbloem, le président de l’eurogroupe. De son côté S&P, l’agence de notation émet également des doutes. La France est donc sommée de se réformer. Face aux critiques, le gouvernement tient un double discours .D’un côté Manuel Valls affirme la souveraineté de la France. « C’est nous qui décidons du budget » a réagit le premier ministre. De l’autre, le ministre de l’économie, est envoyé au front.

Emmanuel Macron a assuré que la France accélérera le rythme des réformes et a prévu de dévoiler dans les prochaines semaines sa loi sur la croissance. La France tiendra t’elle ses promesses ? Bruxelles va-t-elle refuser le budget ? La France va-t-elle effectuer les réformes structurelles ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.