Ça Vous Regarde - Le débat : Attentats : quelle incidence sur les régionales ?

par LCP

La campagne a repris en début de semaine dernière et les sondages évoluent et confirment la montée du FN : les régions Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Provence-Alpes-Côte-D'azur pourraient bien basculer au FN tandis que la droite mise sur un désistement de la gauche en cas de triangulaire. Selon un sondage Ifop, Les Républicains (et leurs alliés) et le Front National récolteraient chacun 28% des intentions de vote au premier tour. Malgré le léger regain de popularité de François Hollande, le PS ne semble pas être en mesure d'en profiter pour les élections régionales, 22% des intentions de vote selon ce même sondage. Seule région encore susceptible de rester socialiste, la Bretagne. Un sondage BVA donne à Jean-Yves Le Drian 42% des suffrages même en gardant son poste de ministre de la Défense.



A cinq jours du premier tour des régionales, quelles seront les conséquences des attentats sur les élections régionales ? Les questions de sécurité et d'immigration, chères au FN, sont-elles sur le point d'orienter majoritairement les votes ? Quelle place le climat post-attentat va-t-il donner au FN ? Comment les autres partis vont s'approprier des thématiques associées au FN ? Quelles incidences sur le taux de participation ? Comment Les Républicains peuvent-ils en profiter ?



Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde.



Invités :



 Marie-Pierre de la Gontrie, 1ère Vice-président de la région Ile-de-France PS



 Sébastien Chenu, Délégué national du Rassemblement Bleu Marine, Président du Collectif Culture, création et liberté



 Pierre-Yves Bournazel, tête de liste de Paris pour Valérie Pécresse, conseiller régional Ile-de-France et conseiller de Paris Les Républicains



 Frédéric Dabi, Directeur général adjoint de l'Ifop



Question JDD : En cas de victoire du FN au premier tour, PS et LR doivent-ils former un Front Républicain ? Réagissez en direct durant l'émission, via Twitter, grâce au hashtag #CVR.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.