Ça vous regarde - Eric Coquerel élu : qu'est-ce qui va changer ?

par LCP

Grand témoin : Clémentine Autain, députée Nupes (LFI) de Seine-Saint-Denis, auteur d' "Assemblées" (Editions Grasset)

GRAND DÉBAT / E. Coquerel élu : qu'est-ce qui va changer ?

Journée mouvementée à l'Assemblée nationale ! Après trois suspensions de séances et plus d'une heure d'attente, le député insoumis Eric Coquerel a été élu à la tête de la très stratégique commission des Finances. L'élu de Seine-Saint-Denis l'a emporté au troisième tour avec 21 voix, face à son concurrent du Rassemblement national, Jean-Philippe Tanguy. Ce poste clé, qui revient traditionnellement à un député membre de l'opposition, permet non seulement de contrôler le budget de l'Etat et d'en surveiller l'application, mais également d'avoir accès à des informations fiscales confidentielles et de mener des enquêtes. Une prérogative qui soulève des inquiétudes chez les opposants de l'insoumis et sur laquelle est revenu Eric Coquerel, peu après son élection. "L'idée n'est pas de contrôler ou faire je ne sais quelle chasse aux sorcières individuelle. Par contre, si je peux me servir de la levée des secrets fiscaux pour travailler avec la commission sur les sujets d'évasion fiscale, je ne m'en priverai pas". De son côté, Jean-Philippe Tanguy accuse la Nupes de ne pas avoir respecté le règlement en présentant un candidat commun pour les quatre groupes de gauche. Alors que le Rassemblement national se revendique comme étant la principale force d'opposition, l'élu regrette que le poste ne soit pas revenu à sa famille politique. L'élection d'Eric Coquerel est une "piraterie et un danger important pour la stabilité du pays", a-t-il fustigé. Dès les prochaines semaines, la commission va devoir se pencher sur le projet de loi relatif aux mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat, ainsi que sur le projet de loi de finances rectificative pour 2022.

Invités :

-Clémentine Autain, députée Nupes (LFI) de Seine-Saint-Denis, auteur d' "Assemblées" (Editions Grasset)

-Jean-Noël Barrot, député Ensemble (MoDem) des Yvelines, secrétaire général du MoDem

-Benjamin Morel, maître de conférences en Droit public à l'Université Paris II Panthéon-Assas

GRAND ENTRETIEN / C. Autain : Me too en politique : en finir avec l'impunité !

"Assemblée", c'est le nom du dernier roman de Clémentine Autain paru aux éditions Grasset le 8 juin dernier. La député LFI signe un véritable roman féministe. Trois femmes : une épouse, une amante et un coup de foudre. Très différentes socialement, mais avec un point commun, elles tombent amoureuses du même homme : Antoine Polin, député à l'Assemblée nationale et homme politique de pouvoir. Dans ces histoires, les femmes délaissent leurs convictions et engagements par amour tout en s'installant dans une position de dépendance et de domination. A l'heure de metoo, l'Assemblée nationale fait face à la dénonciation de violences sexistes et sexuelles via Balance Ton Député. Entre romance et réalité, la féministe Clémentine Autain entend a travers ce roman rap

Vos réactions doivent respecter nos CGU.