Bondy Blog Café : Benoît Hamon, ancien ministre de l’Education nationale

par LCP

L’ancien ministre de l’Education nationale est interrogé sur sa vision de la société et de l’actualité par les jeunes blogueurs du Bondy Blog Café.

L’AVENIR DE LA GAUCHE EN FRANCE

Benoît HAMON « La Gauche va mourir… ça n’existe pas. Il y aura toujours la Gauche, ça ne sera peutêtre pas le Parti socialiste, mais pour les gens il y aura toujours la Gauche. Donc oui le Parti socialiste peut mourir, c’est un parti, mais pas la Gauche (…) Ce n’est pas parce que vous avez une carte de parti que vous êtes plus crédibles à défendre les valeurs de Gauche qu’un responsable associatif ou qu’un simple citoyen (…) Si je devais ramasser quelles sont les deux valeurs qui caractérisent la Gauche, ce

qui ne veut pas dire que les autres comme la liberté n’en soit pas une , mais on va dire l’égalité et la foi dans le progrès ».

SON DEPART DU GOUVERNEMENT

Benoît HAMON : « J’assumais de quitter le Gouvernement mais c’est vrai que quitter l’Education nationale c’était un crève coeur. On est le pays où l’on affiche la Déclaration des Droits de l’Homme à l’entrée de tous les établissements, et on est champion d’Europe pour le poids de l’origine sociale dans le destin scolaire des enfants, en gros pour la reproduction des inégalités. On a des discours sur l’égalité, mais on est les plus mauvais dans le fait de résorber les inégalités ».

LE DROIT DE VOTE DES ETRANGERS

Benoît HAMON : « François Hollande a annoncé en 2014, qu’après les élections cantonales et régionales et avant la fin du quinquennat, il ferait une proposition de mise en oeuvre du droit de vote des

étrangers aux élections municipales… je veux y croire… J’ai des désaccords avec ce Gouvernement, avec le Président de la République, mais là-dessus je veux y croire (…) cela étant dit, ça va être compliqué avec un Sénat passé à Droite et je ne vois pas d’autres solutions qu’un référendum ».

LE MECANISME DE CHOIX DES CANDIDATS SELON LES PARTIS

Benoît HAMON : « Vous avez remarqué qu’il y a un parti qui fait des maires à 25 ans !? Pourquoi est-ce qu’un parti d’extrême Droite fait émerger des cadres, et que des partis de Gauche qui sont censés être représentatifs de la jeunesse en sont incapables ?! Je me pose la question ! On a aujourd’hui des mécanismes de choix de nos candidats qui privilégient le fait d’avoir déjà eu des mandats pour en refaire un autre, le fait d’avoir de l’expérience pour pouvoir être éligible et être sélectionné comme candidat »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.