Bernard Cazeneuve : «Quiconque est persécuté doit être accueilli»

par Libé Zap

Le ministre de l'Intérieur condamne la volonté du député-maire Les Républicains (LR) de Roanne de ne vouloir accueillir que des réfugiés chrétiens dans sa ville. Lundi 7 septembre, Yves Nicolin s'est dit prêt à accueillir des réfugiés «à la condition qu'ils soient des réfugiés chrétiens« par crainte de «terroristes déguisés».

Une distinction religieuse que Bernard Cazeneuve condamne ce mardi sur France 2 : «Je ne la comprends pas, je la condamne et elle me paraît funeste», déclare-t-il. «Il faut bien comprendre qu'il y a une situation en Syrie où toute une série de minorités sont persécutées, torturées et crucifiées. Quiconque est persécuté a le droit d'y être accueilli.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.