Bernard Cazeneuve : "Il paraît que je suis un notaire de province"

par LCP

Bernard Cazeneuve n’a pas la mémoire courte. Le ministre de l’Intérieur, auditionné mercredi par la commission d’enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes de l’Assemblée, n’hésite pas à rappeler le surnom que lui avait donné le secrétaire d’État aux Sports, Thierry Braillard.

"Analyse presque notariale"

Ce dernier avait déclaré, selon le JDD, que "le premier à m’accueillir quand j’ai adhéré au Parti radical de gauche, c’était Bernard Cazeneuve. Il était déjà le même qu’aujourd’hui, en costume trois pièces avec un look un peu notaire de province."

Mercredi, devant la commission d’enquête, le ministre de l’Intérieur y fait allusion, en évoquant le problème du terrorisme : "Il faut en tirer les conclusions et le faire de façon extrêmement méticuleuse, précise. En essayant d’avo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.